La tonte des cheveux                                                         

  

Avant l'âge de 5 ans, on pratique chez les garçons et les filles le mayir kajitta, la tonte des cheveux. Selon si c'est une fille ou un garçon, la date choisie sera spécifique. Il est conseillé de se rapprocher d'un officiant pour déterminer une date propice. La cérémonie a lieu au temple.

 

C'est le premier sacrifice depuis sa naissance que fait l'enfant vis à vis de dieu. Il doit s'agir en général du Koula Dévam c'est à dire de la divinité priée par les ancêtres et la famille. Pour une question d'hygiène. En rasant la tête de l'enfant, on le débarrasse en même temps des microbes externes accumulés depuis la naissance.

Une date est choisie conformément à la date de naissance de l'enfant. Un coiffeur (qui doit aussi faire un carême d'au moins un jour) rase la tête de l'enfant. Une fois le travail effectué, on baigne l'enfant. On enduit enfin la tête de l'enfant de pâte de santal pour remédier à la baisse de tension souvent constatée chez l'enfant après le précédent bain.

Parallèlement à la cérémonie qui se déroule dans le temple où l'on présente l'enfant à la divinité, le coiffeur se rend à un cours d'eau et y dépose les cheveux préalablement enlevés.

 

Article issu du blog de l'Inde à la Réunion