L'architecture des temples                                                    

Aux yeux des hindous, les temples constituent les demeures des divinités. Chaque temple est consacré à une divinité particulière. Il existe également à travers l'Inde, de multiples lieux de culte vides où chaque dévot peut installer en pensée la divinité de son choix.

L'architecture des temples obéit à des règles précises. De même que le mandala, les lieux de culte sont des représentations du cosmos du Terre. Ils sont organisés autour d'un sanctuaire (vimana) surmonté d'un toit pyramidal, symbole du Mont Méru, l'axe du monde. De part et d'autre, on trouve des corridors et des halls ainsi que des salles de danse (nritta mandapa) et une chapelle en l'honneur de la monture de la divinité (vahana mandapa). Le plan du temple peut être carré, rectangulaire (dans le Tamil Nadu), octogonal ou en étoile. Chaque temple possède un bassin destiné aux ablutions, un jardin de fleurs et un char pour les processions.

Dans certains cas, le temple se transforme en ville, comme celui de Srirangam. Artisans, commerçants et brahmanes vivent dans des enceintes concentriques séparées, de façon à ne pas mélanger les castes pures et impures.

En raison de sa fonction sacrée, le temple bénéficie d'une protection magique contre les démons (asuras). Il existe les dwarapala (gardiens du temple), les déesses des fleuves (yakshini) où encore des couples d'amoureux s'entrelaçant. L'énergie sexuelle qui s'en dégage constitue une force de protection au même titre que les forces de la Nature.

 

              

                         

Le temple d'Ellorâ a été construit dans la roche et mesure 35 mètres de haut. Le porche d'entrée, gardé par des éléphants sculptés grandeur nature est surmonté d'une statue de Lakshmi, assise sur un lotus en fleur. Des chapelles sont dédiées à la Déesse Mère.

 

C'est à Elephanta que l'on trouve la représentation la plus spectaculaire de Shiva. Dans une immense grotte se tient une statue gigantesque du dieu tricéphale, représentant les aspects destructeur, féminin et méditant.