Shiva pénitent                                                               

Irrité par l’inceste que Brahmâ avait commis envers Shatarupa, Shiva, sous sa forme terrible Bhairava, tua le dieu créateur en tranchant sa cinquième tête. Mais comme tout ce qui existe au monde, Shiva est issu de Brahmâ. A la fois parricide et déicide, il est donc condamné à errer pendant douze longues années, tenant à la main le crâne de Brahmâ en guise de sébile. Sa compagne de pénitence est son crime personnifié, Brahmâhâtyâ, littéralement "le fait d’avoir tué Brahmâ".

Shiva le mendiant (Bhikshâtana) fait pénitence et incarne un modèle de rédemption auprès des femmes de sages, qui abandonnent tout pour le suivre. Bhikshâtana devient alors, malgré son crime, une forme de vénération. En arrivant à Bénarès, la ville sainte, Shiva voit voler en éclat le crâne de Brahmâ, tandis que Brahmâhâtyâ disparaît. Le crime est pardonné.