Navratri                                                                      

C'est une fête très populaire au Bengale qui porte des noms différents selon les régions. Elle a pour origine la légende suivante (Durga Charitra) :

Il y a bien longtemps, un terrible démon-buffle aux pouvoirs infinis ravageait la Terre. Il bouleversait les saisons et voulut commander aux cieux. Les dieux ne parvenaient pas à détruire ce démon du mal. Brahmâ décréta que seul un fils né de Shiva pourrait venir à bout de cette ignominie. Mais Sita était morte et Shiva plongé dans ses méditations ne songeait pas à se remarier.

Les dieux, unissant leurs forces, créèrent alors Durga, l'Inaccessible, celle que rien ne peut atteindre. Pour combattre le démon dans les dix directions de l'espace, elle était dotée de dix bras. Elle était armée du trident de Shiva, du disque de Vishnu, de la lance de Kumara, de la conque de Vayu, de la massue de Yama, de l'arc de Surya et de la hache de Agni. Elle avait la couleur de l'Aurore. Himalaya, le roi des montagnes lui donna un lion pour monture, la Lune, la rondeur de son visage, et la mort, ses longs cheveux noirs.

Le combat, acharné dura trois jours. Au soir du troisième jour, Durga s'interrompit, portant à sa bouche, une coupe du nectar des dieux. Aussitôt, elle enfonce son trident dans la poitrine du démon. Avant de succomber, il sortit de sa gueule un monstre que Durga décapita.

Dès lors, chaque année au mois d'octobre, les hindus fêtent Navratri en l'honneur de Durga pendant huit jours. Les potiers préparent plusieurs mois à l'avance des statues géantes de la déesse. Cette année, Navatri débutera le 30 septembre pour se terminer le 8 octobre 2008. Dusshera a lieu le dixième jour des festivités. Pour marquer la victoire du bien sur le mal, des statues de Ravana, le démon qui enleva Sita, sont brûlées dans les rues.

Au Bengale, on fête Kali dans le plus grand temple de Calcutta. Le dernier jour du festival, des buffles, représentant symboliquement le démon, sont rituellement égorgés.