Les Sept Mères, Saptamatrikâs                                        

Les matrikâs sont divers aspects de Devi, la déesse-mère. Ce sont des guerrières. Au nombre de sept, il s'agit de Brahmani, Vaishnavi, Kaumari, Varahi, Indrani et Chamunda (ou Narasimhi). Elles sont les shakti, l'énergie des dieux desquelles elles sont issues. Brahmami est la shakti de Brahmâ, Vaishnavi celle de Vishnu, Kaumari vient de Skanda, Varahi de Varaha et Indrani est la shakti d'Indra. Elles possèdent les mêmes attributs et les mêmes vahanas que leurs dieux correspondants. Seule Chamunda n'est pas associée à un dieu. Elle est le pouvoir de Kali car comme elle, elle est noire et porte une guirlande de têtes coupées.

Les Puranas relatent la naissance des matrikâs :

Vishnu et Shiva ne parvenaient pas à vaincre l'asura Andhaka. Lorsqu'une goutte de sang d'Andhaka tombait au sol, un nouveau démon apparaissait. A partir des corps de sept dieux, Vishnu et Shiva créèrent les sept mères. Celles-ci burent le sang de l'anti-dieu et Shiva pu enfin le tuer.

Dans le Vamana Purana, c'est l'asura Raktabija que les dieux tentent de vaincre. Celui-ci avait rassemblé une grande armée et devenait menaçant. A l'approche des troupes, Kali hurla et de sa bouche sortit Brahmani. Des yeux de Brahmani jaillit Maheswari. A partir de la monture de Maheswari naquit Kaumari. De la main de Kaumari émergea Vaishnavi. De son postérieur sortit Varahi, de son coeur Narasimhi et de ses pieds Chamunda. Ces fières guerrières défirent l'anti-dieu.

Les matrikâs sont sept au même titre qu'il existe sept Vedas. On en dénombre parfois huit comme dans le Vahana Purana. La huitième mère est Yogeswari, associée à Kama.

Dans certains textes, Yami, la shakti de Yama, fait partie des matrikâs.