Lakshmi la fortune                                                            

 

Lakshmî, née du barattage de la mer de lait, est l'épouse de Vishnu. Elle incarne la beauté, la fortune et la prospérité. Lakshmi est dérivé d’un mot sanskrit signifiant ambition. Lakshmi possède quatre bras qui représentent les quatre directions, signifiant l’omniprésence de la déesse. Ses vêtements sont rouges et symbolisent l’activité. 

Ses quatre mains représentent les quatre buts d’une vie humaine, à savoir : le dharma (vertu), le kama (désir sincère), l’artha (ambition), et le moksha (libération du cycle de vie et de mort, symbolisée par le lotus).

Elle est souvent entourée de deux éléphants blancs, symboles de chance et de célébrité, celles-ci ne pouvant être acquises que par une véritable dévotion. Elle est la gloire et la gloire est l’échange réciproque entre les hommes et les dieux.

Lors de la fête de Durga Pûjâ, trois jours de prières sont consacrés à la déesse de la fortune.

Lakshmi est connue sous huit formes différentes appelées Ashtalakshmi :

  1. - Adil Lakshmi

  2. - Aishwarya Lakshmi

  3. - Dhana Lakshmi

  4. - Dhanya Lakshmi

  5. - Gaja Lakshmi

  6. - Santana Lakshmi

  7. - Veera Lakshmi

  8. - Vijaya Lakshmi

Alakshmi, encore appelée Jyestha (l'ainée)  est l'antithèse de Lakshmi. Alors que Lakshmi est la déesse de la fortune, Alakshmi représente la malchance et la pauvreté. Alakshmi est importante dans le  culte de Lakshmi, en effet on ne peut l'atteindre qu'après avoir apaisée l'ancienne divinité. C'est pourquoi les femmes offrent du blé ou de l'orge à Alakshmi avant de prendre leur propre repas.