Indra, chef et guerrier                                                        

 

Dieu du ciel, de la foudre, des orages et de la pluie, c’est également le dieu de la fertilité par l’eau qu’il apporte à la Terre. Chef du panthéon védique, il règne aussi sur le monde des hommes.

Armé de la foudre (vajra) avec laquelle il combat Vritra, le dieu de la sécheresse, c’est avant tout le guerrier du panthéon védique. Il accomplit des exploits légendaires relatés dans le Rigveda. Considéré comme le défenseur des hommes contre les forces du mal, il est capable de redonner vie aux guerriers morts sur les champs de bataille. Il est souvent escorté par des Maruts, jeunes guerriers et dieux du vent, généralement au nombre de 11 ou 20. La naissance des Maruts est racontée par la légende suivante :

Diti était la mère de Hiranyâksha et Hiranyakashipu, des démons tués par Vishnu. Pleine de rage et afin de se venger, elle entreprit de plaire à son mari Kashyapa afin qu'il tue Indra. Celui ci refusa mais lui conseilla de suivre une ascèse "donneuse de fils". Enceinte, Diti ne relâchait pas son attention mais un jour après de longues mortifications, elle s'endormit. Indra en profita  pour déchirer sa matrice. De ce fils non né naquirent les Maruts.

Il livre des combats victorieux contre les démons des ténèbres Asuras, afin de libérer les vaches célestes (nuages) qu'ils retiennent prisonnières et de faire couler leur lait (la pluie). Faisant partie des dikpâla, il est le gardien de l'est.

Indra était autrefois le dieu des bergers. Krishna, lui même berger, persuada les pasteurs d'abandonner ce culte. Indra déchaîna alors sa colère en faisant pleuvoir sur le village des bouviers. Mais le dieu guerrier ne put rien contre la puissance de Krishna.

Il est le père d'Arjuna. Son épouse est Indrani mais il possède de nombreuses autres maîtresses. Pour le punir de sa luxure, le sage Gautama, dont la femme avait été séduite par Indra, fit apparaître sur le corps du dieu des marques ressemblant à une vulve. Ces marques prirent ensuite l'apparence d'yeux. C'est pourquoi il est parfois représenté le corps parsemé de mille yeux et porte alors le nom de Sahasraksha.

Il est souvent représenté sous les traits d’un homme puissant, possédant deux ou quatre longs bras, tenant une fleur de lotus, le ventre distendu par l’absorption de sa boisson favorite : le soma. Sa monture est l’éléphant Airavat, né du barattage de la mer de lait. Outre la foudre, ses attributs sont la hache et le croc à éléphant.

Sous le nom de Sakka, il occupe une place dans le canon bouddhique. L’Hindouisme conserve à Indra les traits principaux de son mythe, mais sous le nom de Mahêndra "grand Indra", il n’est plus que le roi des divinités secondaires.

[Indra et les plumes de paon]