Hanuman, le dieu singe                                                   

Hanuman est le dieu-singe fidèle à Rama. Ses autres noms sont Hanumat ou Pavan-Sutra. Sa bravoure est relatée dans le Ramayana. Selon cette épopée, il est ainsi décrit : "sa face est aussi rouge que le plus brillant des rubis, sa queue est d'une interminable longueur. Hanuman est un être parfait. Personne ne peut l'égaler dans la compréhension et le sens des écritures. Il rivalise avec le précepteur des dieux Vrihaspati".

Hanuman est le fils de Vayu, le dieu du vent. Il est souvent représenté avec une massue d'or (gaddha) dans la main ou devant les images de Rama et Sita. Il se tient sur un haut rocher et peut hurler comme le tonnerre. Il vole au dessus des nuages et peut s'agrandir ou se rapetisser. Un jour, avalé par un démon, il devint si petit qu'il put s'échapper par l'oreille du monstre. A 10 ans, il était capable de soulever des collines.

Il symbolise la force et l'intelligence, il est vénéré des combattants. Après la délivrance de Sita, Sigriva, le roi-singe demanda à Hanuman de rejoindre l’armée des singes. Celui ci refusa et pour preuve de son respect, il ouvrit sa poitrine où se trouvaient les images de Sita et de Rama. Il incarne ainsi la dévotion (bhakti) et l'humilité.

Lorsqu' Hanuman était encore tout jeune, il prit le soleil pour un fruit mûr. Il sauta, le saisit et le mit dans sa bouche. Les dieux étaient effrayés car sans l'astre, le monde était en péril, toute vie devenait impossible. Il prièrent alors le dieu-singe de recracher la soleil, ce qu'il fit. La Terre fut sauvée des ténèbres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hanuman