Couleurs et symboles                                                         

 

Pour les hindous, toute la vie est un rituel. Les couleurs ont donc, dans l'hindouisme, une signification particulière.

 

    ² Les divinités sont parfois représentées, dans l'imaginaire populaire, avec la peau bleue. Krishna, Rama, mais aussi Kali ou Shiva ont la le visage et les mains de couleur bleue. Le bleu est la couleur des océans, des rivières et du ciel. Il symbolise le courage, la capacité à lutter contre le mal, des sentiments purs. Rama et Krishna protègent le monde et combattent le mal, ainsi ils sont de couleur bleue. C'est aussi la couleur de Vishnu.

 

    ² En Asie, la couleur rouge est synonyme de joie et de fêtes. En Inde, les jeunes filles portent un sari rouge le jour de leur mariage. Au cours des pûjâ et autres cérémonies, un tilak de couleur rouge est apposé sur le front des participants. Lors de la crémation, le corps des femmes est enveloppé dans un tissu rouge. Le rouge est une des couleurs de la Shakti, symbolisant l'énergie.

 

    ² Le blanc représente la paix, la pureté et la connaissance. Ainsi, Sarasvatî est assise sur un lotus blanc et vêtue d'un sari blanc. C'est aussi la couleur du deuil en Inde, les veuves portent un sari blanc. Par opposition à Vishnu, la couleur de Shiva est le blanc. Enfin, le blanc est associé à la caste la plus élevée, celle des brahmanes.

 

    ² Le safran est la couleur sacrée de l'hindouisme. C'est pourquoi, les sâdhus, les renonçants au monde, portent des vêtements de couleur safran. La safran est également associé à la caste des guerriers Rajpoutes. Le safran incarne le combat, la pureté et la recherche de la vérité, le chemin vers le Nirvana.

 

    ² Le jaune symbolise la connaissance et l'instruction. La couleur jaune des vêtements de Vishnu incarne sa connaissance des Vedas. Le jour de la Vasant Panchami, les hindous sont vêtus de jaune, symbole de renouveau.

 

    ² Le vert est une couleur associée aux festivités. Pour cette raison, une veuve ne portera pas de vêtements de couleur verte. Dans l'état du Maharashtra, le vert symbolise la vie et la joie.

 

    ² Le noir est associé à la mort, au mal et à la nuit. Dans de nombreuses castes, il interdit de porter du noir.

² ² ²

De nombreux symboles sont présents sur les objets religieux. Parmi eux, la svastika, que l'on retrouve dans plusieurs religions d'Asie. Ce mot est composé de "svasti", qui signifie en sanskrit bonne fortune et du diminutif "ka". Svastika veut donc dire "qui porte chance".

On distingue deux version de ce symbole. La première a les branches tournées vers la droite. C'est un signe de bon augure, représentant Ganesh, le soleil, la construction et la voie de la main droite. La seconde version a les branches tournées vers la gauche. Appelée "sauvastika", c'est un signe de mauvaise augure, figurant Kali, la destruction, la voie de la main gauche.

Les branches de ce symbole sont tordues, indiquant que la transcendance du divin mais par des voies détournées (voies de la main droite ou de la main gauche)

La sauvastika n'est que rarement employé.

On trouve d'autres symboles dans l'hindouisme, comme aum, la syllabe sacrée, qui est bien plus qu'une simple représentation.

 

Le lotus est une fleur sacrée pour les hindous. Elle représente l'être, l'esprit. Le lotus est un symbole de création. C'est dans un lotus, rattaché au nombril de Vishnu, qu'est né Brahmâ. On appelle d'ailleurs Brahmâ, "Abja-ja" ou "Kanja-ja", "né d'un lotus". Lakshmi est née du barattage de la mer de lait, un lotus à la main. Saraswati est assise sur un lotus blanc. Le lotus est également une des positions les plus connues du yoga.